Présentation

Ce colloque invite les participants à explorer les moyens interdisciplinaires et interculturels à travers lesquels l'illustration, sous toutes ses formes, contribue et a contribué, au fil du temps, à la formation des «identités».

L'étude de l'illustration fournit des idées puissantes non seulement sur la représentation, mais aussi sur la construction de l'identité - y compris les identités de genre, les identités nationales et politiques, les sous-cultures, les identités hybrides et les identités performatives. Les illustrateurs en tant qu'agents culturels ont le pouvoir de renforcer et de problématiser «le vocabulaire visuel de la politique» (Steven Heller, Iron Fists: Branding the 20th Century Totalitarian State, 2008; rep. 2010) par l'utilisation et la manipulation des récits culturels et des stéréotypes.

Les illustrateurs naviguent souvent plusieurs personnes lors de la création d'œuvres d'art - par exemple les désirs du client, la réception du public et les voix dans le texte. Ils peuvent également produire un travail hautement personnel et subjectif documentant des identités émergentes ou exécutées en relation avec des matrices historiques, géographiques, sociales, culturelles et phénoménologiques.

Nous sommes impatients d'encourager les cadres critiques et théoriques qui favorisent la compréhension de la pertinence culturelle de l'illustration et d'examiner les liens entre l'histoire du livre, la culture écrite et numérique et l'identité. Les documents pratiques et théoriques sont les bienvenus.

Les documents peuvent couvrir toute forme (illustrations de livres, illustrations supplémentaires, dessins animés de presse, art numérique, etc.) ou type (décoratif, narratif, scientifique, technique, historique, éducatif, satirique, etc.) d'illustration de la période début de la modernité ou de la Renaissance à nos jours.

Personnes connectées : 1